Le gouvernement canadien souhaite limiter les risques pour les premiers acheteurs

Partager cette fiche

Le gouvernement canadien souhaite limiter les risques pour les premiers acheteurs

Comme le mentionnait le magazine Les affaires au moment d’annoncer les nouvelles lois fédérales canadiennes, une bombe est récemment tombée sur le marché de l’immobilier ; une bombe qui a pour principal objectif de limiter les risques pour les premiers acheteurs.

La portion la plus surprenante de ce projet de loi est déjà en vigueur et, toujours selon Les affaires, se détaille ainsi : « les acheteurs incapables de verser une mise de fonds de 20% à l’achat d’une maison verront le financement maximal auquel ils ont accès amputé significativement, quelque chose de l’ordre de 20%. Imaginez, au lieu de pouvoir emprunter 250 000 dollars, un acheteur ne pourra pas obtenir un prêt de plus de 200 000 dollars sans la mise de fonds nécessaire. »

Évidemment, un tel changement affecte surtout les premiers acheteurs qui peinent à accumuler la mise de fonds nécesaire à l’achat d’une première propriété. Ceci étant dit, le projet de loi a surtout pour objectif d’éviter une bulle immobilière qui pourrait potentiellement avoir un impact indésirable sur l’économie canadienne.

Par ailleurs, les nouvelles mesures légales entourant l’achat d’une propriété immobilière se manifestent sur plusieurs autres plans dont celui des prêts hypothécaires assurés (encore une fois plutôt caractéristiques chez les premiers acheteurs). « Tout nouveau prêt hypothécaire assuré doit maintenant faire l’objet d’une simulation de crise par le prêteur qui est plus rigoureuse que celle qui est actuellement appliquée dans de nombreux cas. […] Elle vise à s’assurer que les Canadiens qui contractent des prêts hypothécaires puissent les rembourser, même si les taux d’intérêt augmentent ou que leur revenu baisse à l’avenir. »

Bien que, pour certains, les mesures prises par le gouvernement canadien semblent exagérées, reste qu’elles serviront surtout à protéger les propriétaires immobiliers, à stabiliser le marché et à assurer une économie en santé. Pour plus de détails, nous vous invitons à écouter l’explication offerte à ICI Radio-Canada et à consulter Genest & Marinacci, Courtier immobiliers, pour bien comprendre les options qui s’offrent à vous dans l’optique d’une transaction immobilière prochaine.

Sources : Les affaires, ICI Radio-Canada

Crédit photo : page Facebook officielle de Sotheby’s International Realty Canada

© 2018 Genest & Marinacci. | Tous droits réservés | Haut de page